You are here

Title

40. Les fondements bioéconomiques d'une gouvernance mondiale


La nécessité vitale de la biodiversité n'est plus à démontrer. Nous avons travaillé, aussi, sur le concept positif de la «~biocivilisation~». Nous vous invitons, aujourd'hui, à découvrir la bioéconomie, car c’est au niveau de la biosphère qu’il convient de se situer, étant bien entendu que celle-ci ne concerne pas seulement la nature et les espèces animales ou végétales, mais aussi les sociétés humaines. Le bouleversement qui résulte de ce regard est total, dans la mesure où il remet en cause les modes d’organisation et les critères de gestion des systèmes. L’article expose des nouveaux principes d’organisation et des nouveaux critères de gestion qui nous approchent a ce nouveau paradigme du vivant.